Une tablette pour bloguer comme un lit double dans une chambre d’enfant? 3


L’Uomo se propose de m’offrir une tablette! Youpi! D’autant que j’en aurai bien besoin pour rester en contact avec vous. En ce moment Biscotto me prend tout mon temps et je n’arrive plus à trouver un moment pour me poser à l’ordi. Difficile donc d’écrire des articles…

J’espérais qu’avec le temps (Biscotto a maintenant 6 mois), j’arriverai à me libérer pour pouvoir écrire sur le blog, mais aussi lire les articles des copines, contacter des mamans créatrices, chercher de nouvelles idées. Mais malheureusement pour moi, Biscotto n’est pas le roi de la sieste, du moins pas dans son lit. Ce qu’il aime, c’est le grand air (hum… air pollué de Milan!). En pratique, il ne fait la sieste que si je le ballade dans sa poussette.

ballade en poussette

crédit photo: Superliposés

Pourquoi je vous raconte ça?

D’abord pour partager avec vous ma grande frustration de ne pas pouvoir en faire plus pour le blog et aussi pour vous dire de rester connectés! Je suis toujours là, j’ai plein de trucs à vous dire!

J’ai vraiment envie de faire vivre ce blog davantage, surtout que c’est génial, vous êtes là! vous laissez des commentaires, vous participez. Cela prend forme, petit à petit, grâce à vous! Alors je me suis dit que finalement il suffirait peut être de me mettre au goût du jour et d’avoir une tablette. Cela me semble plus spontané et plus pratique à emmener partout avec moi nous.

Oui, mais… Est ce vraiment la solution? Est ce que je vais réussir à me concentrer, à écrire pendant les micro siestes de Biscotto au parc, au milieu des autres enfants et de leurs parents? Et pour combien de temps encore cette technique de le faire dormir au parc va marcher?

En y réfléchissant bien, je crois que, même si l’idée de la tablette me plait vraiment, elle ne résoudra qu’à moitié mon problème. Là VRAI solution serait de faire dormir Biscotto DANS SON LIT!! … mais là pour le moment, je sèche….

Cette histoire de “fausse vraie bonne idée” m’a rappelé celle souvent rencontrée quand je travaillais en boutique…

Tous les parents le savent le SOMMEIL est une des clés essentielles pour le bon développement de l’enfant mais aussi pour l’équilibre de toute la famille. Et quand un enfant a du mal a dormir les parents sont souvent prêts à n’importe quoi pour pouvoir y remédier (par exemple faire des ballades d’une heure et demie, deux fois par jour, peu importe le temps qu’il fasse, au moment de la sieste!). Et c’est comme ça que j’ai vu, plus d’une fois, des parents venir en boutique et m’expliquer qu’ils avaient besoin d’un lit double pour leur enfant de 3 ans??!!

Pourquoi? Et bien parce que l’enfant en question ne s’endort pas seul (ou ne dort pas du tout seul) et l’un des parents (bon les trois quarts du temps la maman hein!) doit rester à côté de lui pour qu’il dorme. (la galère!) Et vu que cette situation dure et se prolonge, les parents ont fini par se dire qu’il valait mieux acheter un lit double pour que la maman puisse au moins s’allonger confortablement avec le petit.

Alors bon, si j’étais bonne vendeuse je leur aurais sortis un lit double “full option” et je suis assez convaincue qu’ils l’auraient acheté parce que, je le répète, pour faire dormir nos enfants on est souvent prêts à tout. Sauf qu’on aurait pas résolu le vrai problème, vous êtes d’accord?

D’abord en général, surtout dans les grandes villes où j’ai travaillé, les chambres ne sont pas bien grandes. Alors, une fois qu’on a mis un lit double, il ne reste plus beaucoup de place pour une armoire, des rangements jouets et un espace jeux (sans même parler d’un bureau). Et si la chambre ne se résume qu’à un immense lit, l’enfant n’aura plus de plaisir à y passer du temps dans la journée. Il associera toujours plus cette pièce à ce moment du dodo, difficile pour lui. Et ce grand lit n’aura finalement fait qu’empirer la situation.

Et même si la pièce le permet, si on garde encore de la place pour un espace jeux et du rangement, est ce qu’on aide vraiment l’enfant en achetant ce grand lit? Parce que le message que l’enfant percevra (à juste titre) c’est qu’on a acheté un lit pour lui et maman. C’est donc normal que maman dorme avec lui. – Et vous serez d’accord avec moi pour dire, qu’une fois passez l’éventuelle période du cododo des premiers mois, un enfant doit apprendre à dormir seul dans son lit.- Et finalement ce lit est trop grand pour lui. Si il a déjà du mal à s’endormir seul, cela risque d’être encore plus dur dans un lit double. Dès que maman essaiera de s’éclipser en douce, il sera perdu dans ce lit immense.

Les solutions?

Alors évidement, je ne me contentais pas de démonter leur projet d’investir dans un lit double, ils étaient quand même venus chercher une solution.! Et c’est bien là tout l’intérêt de mon métier, nous sommes là pour conseiller les parents, trouver des solutions adaptées à chaque enfant. Nous prenions du temps pour discuter de ses difficultés au sommeil et chercher d’autres astuces.

En général, lorsqu’on réalise une chambre qui correspond aux goûts de l’enfant et à ses activités. Il prend plaisir à y passer du temps pour jouer et y reste plus volontiers seul dans la journée et par extension la nuit aussi.

Chaque cas est différent mais parfois il suffit de changer la position du lit ou de poser un ciel de lit pour enlever des ombres terrifiantes.On peut aussi créer un coin lecture qui servira au moment du rituel du soir.

Les solutions sont nombreuses mais celle qui semblait la plus évidente au début (le lit double) était finalement la moins adaptée.

Et  chez vous?

Comment ça se passe chez vous? Avez vous dû dormir avec vos enfants pendant un moment? Comment avez vous réussi à les faire dormir seul?

Et vous les mamans bloggeuses? Sur quel support écrivez vous vos articles? Comment faites vous pour vous libérer du temps?

Laissez moi vos commentaires ci dessous, toutes vos astuces sont les bienvenues!!

Ps: un grand Merci à l’Uomo qui a défaut de m’avoir acheter une tablette, c’est occuper de la ballade cet après midi et m’a permis de boucler cet article!

D’autres articles??

maman créatrice: interview Un P’tit Coin de Paradis

maman créatrice: interview Zut!

Bébé dort dans notre chambre

Deux enfants dans une même chambre, mon expérience italienne

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

3 commentaires sur “Une tablette pour bloguer comme un lit double dans une chambre d’enfant?

  • Joanna

    Bonjour, Nous avons 2 loulous de pile 2 ans d’ecart. Nous avons rencontre ces problemes de sommeil comme tout le monde (bien que j’ai des amies qui posent bebe dans le lit, et bebe dort O_O Incroyable!!!).
    La grande a dormi a cote de nous jusqu’a ces 2 mois, puis elle faisait du bruit en dormant, donc je l’ai mise dans sa chambre (pensant que je dormirais mieux si elle n’etait pas a cote, naive que j’etais – avez-vous aussi cette impression que depuis que bebe est ne, nous passons en mode « veille », nous ne dormons jamais vraiment et nous reveillons toujours 1 seconde avant qu’il ne pleure? Et papa nous dit « il a bien dormi, hein? »). Avant ce transfert, j’ai essaye de lui faire faire la sieste dans son lit, et de jouer dans sa chambre pour que la piece ne lui soit pas etrangere. Le transfert est passe inapercu pour elle.
    Ma belette ne s’endormait jamais avant 23 heures (sauf si on avait zappe la sieste), et malgre les conseils du pediatre d’avancer le coucher d’1/4 d’heure, progressivement, rien n’y a fait. On a essaye la technique des 3 minutes: on laisse pleurer 3 minutes – on parle a bebe d’une voix rassurante pour qu’il sache qu’on a bien entendu ses protestations, on est pas en train de l’abandonner, mais tout va bien, et non, il ne sortira pas du lit. Ca n’a pas vraiment marche… Enfin si, mais ca mis du temps. Ca ne s’est vraiment arrange que le jour ou elle a arrete de faire la sieste. Je crois que c’est son rythme, elle est nee comme ca, et puis c’est tout!
    Pour le bonhomme, on a fait pareil, dodo a cote au debut, puis depart vers sa chambre de bebe. Le hic c’est qu’il se reveille encore plusieurs fois par nuit et pleure s’il ne voit personne. L’apprentissage de l’endormissement tout seul a ete seme d’embuches: un demenagement (avec cohabitation dans 1 seule piece en attendant l’arrivee de nos affaires), pas mal de voyages, 3 hospitalisations en 2 mois, et des petits soucis de sante qui l’ont empeche de bien dormir. Et tous les progres faits etaient systematiquement reduits a neant.
    Je sais pas vous, mais apres 3 ans de nuit interrompues (et papa m’aide – je le reveille pour qu’il participe a ses festivites nocturnes) je suis epuisee. Heureusement, j’ai sincerement l’impression que si on est coherent, qu’on ne cede aux pleurs (parce qu’ils savent tres bien faire fondre notre coeur de maman ces chenapans!) que TRES exceptionnellement, ils finissent par apprendre a s’endormir tous seuls, et a faire de bonnes nuits. Pour ma belette ca s’est cale vers 2 ans et demie (je pense que la technique des 3 min l’a quand meme aidee). Pour le Petit Prince, j’attends encore, meme s’il fait de tres grands progres.
    Je connais des bebes a qui ont a fait cet apprentissage plus tard et ca a ete beaucoup plus difficile pour tout le monde. Courage, la lumiere est au bout du tunnel :-D

  • Flo

    Petit a) LA TABLETTE.
    Que ferais-je sans ma tablette, si jolie avec sa protection rose? Toutes les tétées sont doublement rentabilisées: câlin pour choupette et lectures diverses sur tablette pour maman. Sinon je n’aurais pas vraiment de temps.
    Elle me sert aussi d’album photo, et la grande adore faire des dessins multicolores avec une appli. Un ordinateur est plus pratique pour écrire avec son vrai clavier, y a pas photo. Mais voilà, moi j’adore butiner sur le net, couchée tranquillement.

    Petit b) LE SOMMEIL DES BÉBÉS.
    J’ai moi aussi, de guerre lasse, opté pour le laisser-pleurer 3 min et puis 5 et puis 10. Bébé, suite a une longue série de rhume, avait repris l’habitude de se réveiller chaque 3 h, dans ma chambre. Epuisée, j’ai démenagé bébé (10mois) avec sa soeur. Ça faisait mal au coeur de laisser pleurer, je revenais sans cesse câliner, rassurer. Et puis 3 jours de « je craque, maman DOIT dormir », bébé a trouvé son sommeil. Ouf!
    Mais sa soeur au même âge pouvait hurler 30 min voir plus (même dans nos bras) donc j’ai dû camper dans sa chambre, musique douce, veilleuse et rituel, jusqu’à ce que je la sente apaisée. Le laisser-pleurer empirant la situation.
    Chaque enfant étant différent, ce n’est pas simple de trouver le truc miracle.

    • Aurélie Auteur de l’article

      Hooo! c’est drole, cet article je l’ai écrit il y a longtemps et je l’avais un peu oublié depuis. Ca me rappelle à quel point j’ai pu me galérer pour faire dormir « mon grand » qui a presque trois ans maintenant.Avec sa petite soeur c’est une peu « poins pire » car elle dort, elle aussi, dans sa pousette…mais à la maison! et je peux donc travailler sur mon ordi. L’Uomo me l’a offerte cette tablette et si je ne l’utilise pas à l’extérieur c’est un super outil un peu plus relax que j’utilise beaucoup à la maison :)
      Le sommeil de nos enfants reste, selon moi, quelques choses de très mystérieux et j’ai beaucoup d’admiration pour les familles où les enfants vont dormir quand on leur demande, sans pleurs, ni grognements…