Quelle chaise haute choisir?


Aujourd’hui je fais une sortie en dehors de ma pièce de prédilection pour faire un petit tour en cuisine. En effet, une lectrice m’a demandé un conseil pour choisir la chaise haute de son petit, qui va bientôt passer à la purée et comme j’adore écrire en fonction des questions que vous me posez, je ne vais pas manquer l’occasion d’y répondre. Une petite précision quand même avant de commencer: vous verrez que je base cet article plus sur mon expérience de maman que sur celle de coach déco enfant, je le répète mon truc à moi c’est vraiment la création de chambres pour vos enfants.

Les différents modèles de chaise

  • la classique

Une chaise haute souvent en bois (ou alors en plastique), au design simple qui nous rappellera peut-être celle de notre enfance. Elle sera éventuellement pliable, avec repose-pied et tablette mais rien de plus.

son plus +: le prix  et sa simplicité

son moins –: le manque d’option

un design épuré et efficace, qui ira très bien dans votre intérieur scandinave

chaise haute classique en bois combelle lili

chaise Combelle Lili, vendue sur Amazon ici

  • la réglable

Pour ce modèle de chaise, vous  allez pouvoir vous adapter à la croissance de votre enfant en réglant la hauteur de l’assise et/ ou en inclinant le dossier.

son plus +: le travail sur l’ergonomie pour l’enfant (et ses parents)

son moins –: un prix plus élevé pour une option parfois pas évidente à utiliser

une version très design mais peut être un peu rigide pour les tout-petits

chaise haute design reglable en hauteur

chaise Baby Vivo réglable en hauteur, vendue sur Amazon ici

une super chaise haute technologie: pliable, inclinable et réglable en hauteur! forcément elle est plus chère…

chaise haute réglable en hauteur et dossier inclinable

chaise Peg Perego inclinable en transat et hauteur réglable, vendue sur Amazon ici

  • l’évolutive

Il y a deux sortes de chaises évolutives: celle qui de chaise haute se transforme en chaise pour enfant, voir adulte, et celle qui commence comme un transat et évolue en chaise haute. Finalement, tout dépend du moment où vous souhaitez faire l’investissement.

de la chaise bébé à celle adulte:

son plus +: un investissement sur le long terme, un produit  qui vous suivra longtemps,

son moins –: une chaise souvent plus cher avec des parties en option (et en surcoût) qui sera quand même plus encombrante qu’une chaise adulte classique

une chaise qui le suivra tout au long de son enfance

chaise haute évolutive

chaise haute évolutive en chaise enfant ou adulte IBaby, vendue sur Amazon ici.

 

du transat à la chaise haute:

son plus + : une évolution  qui me semble plus pertinente pour suivre bébé toute sa petite enfance

son moins – : le prix et l’encombrement

un investissement à faire dès la naissance,  un accessoire utile que je vous conseille de glisser dans votre liste de cadeaux!

chaise haute transformable transat

un transat qui se transforme en chaise haute pour suivre toute la petite enfance de bébé Chicco, vendue sur Amazon ici.

  • le siège à fixer à la table

En alternative à la chaise haute, vous pouvez aussi opter pour un siège qui se fixe directement à la table. Je ne vous cache pas qu’au départ ça fait un peu peur de mettre bébé dedans, mais les fixations sont très sures! Bébé adora être à table avec vous et vous pourrez le tourner d’un côté ou de l’autre selon vos besoins. Encombrement vraiment minimum pour un max de convivialité!

son plus +: le prix, le faible encombrement, objet nomade

son moins – : ne fonctionne pas pour toutes les tables (mais presque), bébé pourra tout attraper à table, les jambes sont dans le vide, jusqu’à 15 kg max

une vraie alternative pour les petits appartements

siège bébé à fixer à la table

siège de table Chicco, vendue sur Amazon ici

Notre aventure avec Biscotto.

Biscotto  est passé à la purée un peu après 6 mois (je suis de celle qui ont pu faire l’allaitement exclusif jusque là). Il se tenait bien assis mais était encore facilement déséquilibré par un mouvement de tête ou de bras un peu trop rapide. Pour commencer, on l’a donc installé dans son transat mis en position assise. Bien calé, il pouvait diriger toute son attention vers cette grande nouveauté très intrigante. Je ne suis pas sûr que ce soit la position que recommandent les pédiatres pour la digestion et ce n’est pas l’idéal non plus pour nous, parents, car notre transat est un modèle basique donc ras du sol et on  a dû pas mal se pencher. Mais disons que pour commencer c’était très bien.

on nous avait conseillé d’investir dans ce modèle: c’est vrai que cela aurait été plus pratique

transat up & down

transat up& down Beaba, vendu sur Amazon ici

Ensuite, on a investit dans une chaise haute, très jolie, en bois, évolutive, avec différentes tablettes et positions. C’était quand même beaucoup plus pratique de l’avoir à notre hauteur! Mais finalement, ça n’a pas vraiment fait notre bonheur. D’abord parce que l’assise était trop grande, son dos n’était pas tenu. On a du mettre un coussin derrière lui pour le caler et éviter qu’il aille cogner sa tête contre le dossier en bois (vraiment pas assez rembourré). Et puis, cette jolie chaise n’a pas de ceinture pour accrocher bébé dedans (non on a bien regardé, il ne manquait rien dans le colis, la chaise est pensée comme ça…). Donc, évidement, dès qu’il a eu la tonicité nécessaire, il se mettait debout sur sa chaise sitôt qu’il n’était plus intéressé. Enfin, troisième étape qui nous a déplut -mais ça c’est finalement récurant à toutes les chaises hautes-: c’est que notre Biscotto est vite devenu un petit garçon bien costaud donc bien lourd à porter pour l’installer là-haut.

Finalement, on est passé au rehausseur qui s’installe directement sur une chaise et on est bien mieux comme ça. Evidement entre temps, Biscotto a bien grandit et je ne conseille pas cette solution pour commencer mais maintenant qu’il est (presque!) autonome pour manger et qu’on arrive à prendre nos repas tous ensemble, il est très content d’être vraiment à table avec nous  et c’est aussi beaucoup plus facile pour l’installer et le descendre (là je n’ai pratiquement pas à le porter).

c’est pas tout à fait comme ça chez nous, mais presque ¨^-^

rehausseur repas bébé

rehausseur Pocket snack de Chicco, vendu sur Amazon ici

On a aussi eu l’occasion d’essayer d’autres modèles, dans la famille ou chez les amis. Nous avons ainsi tester la chaise qui se fixe directement à la table et pivote de droite à gauche. Cette solution a le gros avantage de prendre vraiment peu de place et est très ergonomique pour les parents. Par contre,il faut bien avoir en tête  que les petits adorent attraper tout ce qu’ils ont à porter de main. Donc s’ils sont à table comme nous, vous pouvez être sûr qu’ils tireront à eux la nappe si vous en avez, prendront fourchettes couteaux, pain,etc. Le temps de vous retourner pour poser la casserole et ils auront mis les mains dans les pâtes encore trop chaudes (oui c’est du vécu!).  Bref, cela demande une plus grande attention et la création d’une “zone de sécurité” tout autour de lui.

Chez la nounou, il mangeait dans une chaise haute Ikea, là le design est super minimaliste mais pour les nounous ou  les familles nombreuses elle a le gros avantage d’être empilable. Pas très jolie, mais fonctionnelle, bébé est bien calé dedans et il y a une ceinture pour l’attacher. Pas de repose-pieds, donc c’est beaucoup plus dur pour bébé de se mettre debout dedans. Et puis une tablette, en option pour commencer, si vous ne voulez pas le mettre directement à table avec vous. L’inconvénient majeure c’est l’encombrement au sol des pieds, beaucoup plus large que l’assise, je ne suis sans doute pas très douée mais j’avais un peu tendance à me prendre les pieds dedans.

Enfin, Biscotto a testé la chaise en bois traditionnelle de notre enfance. Au delà d’être super jolie, elle a l’avantage d’être pliable et prend alors un minimum de place. Elle a tout ce qu’il faut pour commencer: une assise au dimension de bébé, une ceinture pour la sécurité, une tablette et un repose-pied pour être à l’aise sans pour autant réussir à se mettre debout trop facilement. Ces modèles se trouvent assez facilement dans les vides grenier ou chez Emmaüs pour une bouchée de pain. Vous la laisserez en l’état pour un effet vintage et lui donnerez un petit coup de peinture (bio!) pour une nouvelle jeunesse. Le gros inconvénient de cette chaise, c’est qu’étant pliable, on ne peut pas la bouger (pour avancer bébé vers la table ou le tourner un peu vers nous) sans risquer qu’elle se décroche et se referme! Donc il faut être vigilant… mais peut être que ça dépend des modèles et de leurs précédentes vies.

Mes conseils

Si vous êtes encore dans les préparatifs pour l’arrivée de bébé et que vous êtes en train de monter votre liste de naissance, je vous invite à y insérer un modèle de chaise-haute/transat. C’est un produit qui coûte cher mais qui fera double usage et vous servira un bon moment.

Si vous êtes, comme cette lectrice, à quelques jours de la diversification, je vous conseille de ne pas mettre des sommes trop importantes dans une chaise haute car, de notre expérience, même si c’est un objet indispensable  pour commencer, vous verrez qu’il est vite difficile de mettre un enfant de deux ans dedans et de l’en sortir. Je vous conseille donc de passer alors à un rehausseur de chaise, plus conviviale et pratique.

Les points importants pour bien choisir son modèle (au delà du prix):

  • tablette ou pas tablette?

A vous de voir si cette option vous intéresse. Quand il commence à manger, c’est souvent pratique pour ne pas mettre bébé directement à table avec nous et d’éviter qu’il touche à tout. Le mieux c’est qu’elle soit amovible pour plus de facilité pour mettre bébé et aussi pour le nettoyage (voir plus bas).

  • ceinture de sécurité

Les normes de sécurité françaises sont très rigides et demandent que les enfants soient attachés avec un harnais 5 points (épaules, hanches et entre-jambes) mais comme le montre notre expérience il existe quand même des modèles sans… Attention: ceci ne vous autorise pas pour autant à vous éloigner de bébé, gardez toujours en tête que la chaise haute est l’une des cause principale d’accidents domestiques (chute) chez les enfants.

  • assise pas trop grande

L’enfant doit pouvoir être à l’aise car s’il se sent à l’étroit, il risque de ne pas apprécier et s’énerver. Ceci dit, surtout pour les petits, il est important qu’ils soient bien maintenus et qu’ils ne puissent pas se mettre debout.

  • repose-pieds

Un accessoire pratique pour ne pas bloquer la circulation sanguine sous les cuisses et ne pas avoir les jambes dans le vide mais attention à ce qu’il ne soit pas une aide pour se lever et faire des mouvements qui pourraient déséquilibrer la structure.

  • l’encombrement au sol et  la stabilité

Je vous invite aussi à bien regarder l’encombrement au sol du modèle. Bien souvent, pour plus de stabilité, la base est beaucoup plus large que l’assise, tout doit être un jeu de proportions pour que la chaise soit bien stable sans qu’elle n’encombre trop au risque de se prendre les pieds dedans.

  • solution de pliage

Il existe des modèles qui offrent des solutions de pliage ce qui est bien pratique si votre logement n’est pas très grand ou si vous compter l’emmener avec vous dans vos déplacements. Pour éviter les soucis que nous avons eu avec le modèle “vintage” vérifiez bien la sécurité des accroches une fois la chaise ouverte et regardez aussi si ce n’est pas trop “pince-doigt”.

  • l’entretien

L’apprentissage des repas ne se fera pas tout de suite dans la propreté, mieux vaut le prévoir! Pour cela choisissez une chaise haute qui soit facilement lavable.

Si elle est en tissus, elle devra être déhoussable (facilement!) et lavable en machine (préférez les modèles un peu plastifié pour pouvoir passer un coup d’éponge au quotidien et qui sécheront plus vite après la machine).

Pensez aussi à regarder si votre tablette est amovible et si elle passe au lave-vaisselle.

  • l’inclination du dossier

Nos petits loups ne devraient aller dans leurs chaises hautes qu’à partir de six mois (avant on les garde sur les genoux ou dans le transat, selon les recommandations) mais même à partir de cet âge là, un dossier inclinable sera une option très intéressante pour qu’ils puissent être bien calés et plus à l’aise.

A vous la parole.

Voilà, je me rend compte que je vous ai pondu un article super long! J’espère au moins qu’il sera utile à ma lectrice et à bien d’autre parmi vous. Si c’est le cas, ce serait super gentil de me le dire en commentaire ci-dessus. Je vous invite aussi à partager votre expérience et à me contacter si vous aussi vous avez des questions bien précises qui peuvent m’inspirer pour de prochains articles.

A très vite…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Recherche utilisée pour trouver cet article:chaise evolutive autonome, chaise haute evolutive que choisir?, quelle chaise haute pour bebe qui bouge beaucoup

Laisser un commentaire