Pourquoi notre fille de un an dort encore dans notre chambre? 2


Stellina, notre petite princesse, a désormais 13 mois. Cette année tourbillon a filé à toute allure et malgré nos grandes théories pensées avant sa naissance, elle dort encore dans notre chambre (et même parfois dans notre lit!!). En effet, le projet était de la garder près de nous “ au début” et au bout de “quelques mois” la passer dans la chambre des enfants avec son frère. Dans la pratique, les choses ne se sont pas passées comme nous avions prévu! Aujourd’hui je souhaite partager avec vous notre expérience, pour aider les parents qui attendent un deuxième à mieux se projeter et dédramatiser (si besoin)  avec ceux qui, comme nous, n’ont pas encore fait le pas de faire dormir bébé avec son aîné.

Ensemble dans une même chambre les premiers mois

Je vous ai déjà raconté les choix que nous avons faits pour Biscotto puis pour Stellina de les faire dormir dans notre chambre les premiers temps.  C’est une décision que nous ne regrettons pas et que je conseille fortement car elle est pleine d’avantages pour chacun.

pour bébé.

c’est rassurant: d’etre tout près de papa et maman, d’attendre nos petits bruits, nos respirations, comme il l’entendait  dans notre ventre

c’est plus sur: les dernières études américaines conseillent de garder bébé dans la chambre des parents les trois premiers mois pour éviter les morts subites

c’est moins stressant: si bébé est dans notre chambre, notre temps de réponse est forcément plus rapide. Au départ bébé ne sait pas attendre, le stress monte vite car il ne sait pas encore que nous allons forcément finir par arriver.

pour les parents

c’est tranquillisant: d’attendre tous les petits bruits de bébé et de pouvoir s’assurer que tout va bien très facilement (sans même avoir à se lever)

c’est pratique: quand les nuits sont hachées, avoir bébé juste à côté pour le nourrir, le bercer, le rendormir fait économiser une énergie précieuse.

pour l’ainé.

c’est reposant: cela évite au grand d’etre reveillé la nuit par les pleurs du nouveau bébé

c’est rassurant: de voir que ce nouveau bébé qui occupe toutes les attentions et prend beaucoup de place , ne l’envahie pas dans sa chambre et que cet espace lui est encore complètement réservé.

C’était donc un choix  adapté à notre situation qui a bien plu à chacun. Biscotto n’a jamais eu l’impression d’avoir été mis de côté et n’a jamais demandé à venir lui aussi dans notre chambre (écouter mon podcast où je vous parle de comment la déco nous a aidé à le préparer à l’arrivèe de sa soeur). Nous savions que cette solution était éphémère et qu’elle serait amené à évoluer.

1couple2 adultes2 chambres

Trouver le bon timming pour une chambre partagée

Toute la question est donc de savoir “quand” faire le passage pour bébé de la chambre des parents à la chambre des enfants avec son aîné. Il y a plusieurs critères dont tenir compte pour chacun:

pour bébé.

Au début bébé se réveille souvent. Tout est encore très nouveau pour lui. Il a besoin d’etre rassuré ce que notre simple présence dans la pièce peut suffire à faire. Puis, petit à petit, il s’adapte à son environnement, commence à mieux dormir. Papa et maman peuvent alors s’éloigner un peu.

pour les parents

Les premiers temps, bébé prend beaucoup de place et si en plus il y a aussi un aîné, le couple s’efface un peu pour se concentrer sur le rôle de parent. Ce qui est essentiel, au début, est de réussir à gérer les besoins des enfants de jour, comme de nuit, chaque solution qui simplifie la vie est la bienvenue. Puis les choses se mettent en place, la fatigue s’éstompe et l’envie de se retrouver en tant que couple reprend le dessus.

pour l’ainé.

Passer le moment  où le statut d’enfant unique est définitivement détruit, les enfants font connaissance et s’apprivoisent petit à petit. Bébé, qui au début n’a pas grand intérêt puisqu’il ne fait que dormir ou pleurer, s’éveille et la relation fraternelle commence à se développer. L’ainé est alors davantage prêt à accepter bébé dans sa chambre et partager cet espace intime avec lui.

Ce qui nous freine aujourd’hui

13 mois après la naissance tous ses signes qui nous disent qu’il est temps de faire le changement sont là depuis longtemps maintenant, pourtant nous n’avons encore rien fait car chacun semble avoir de bonnes raisons pour que la situation se prolonge ainsi…

pour Stellina

Contrairement à son frère au même age , Stellina ne fait pas encore ses nuits. Elle se réveille quand tout va bien au moins une fois. Mais régulièrement elle est embêtée par ses dents, son nez pris ou de la toux… elle se réveille  encore trop très souvent. et nous avons peur que ses cris stridents réveillent aussi son frère qui, pas content, se mettra à pleurer et demandera de l’attention lui aussi.

Et puis, depuis qu’elle va à la crèche, elle cumule les rhumes, trachéites ou bronchite. Elle est souvent gênée dans son sommeil et j’avoue m’etre habituée à surveiller sa respiration pour m’assurer qu’elle arrive toujours à respirer.

pour nous

13 mois sans une vraie nuit de sommeil complète, c’est long. Nous sommes tous les deux très fatigués et du coup, nous ne sommes pas très pressés de prendre le risque de nuit encore plus chaotique avec les deux loustiques qui se réveillent.

pour Biscotto

Biscotto est le grand de la maison mais il n’a que trois ans. Il est plein d’affection pour sa soeur mais parfois, sans prévenir, la jalousie prend le dessus et il lui arrive d’avoir un geste agressif, ou simplement parfois il est un peu trop démonstratif dans son affection pour elle et la sert dans ses bras avec un peu trop d’entrain. Nous sommes toujours là pour gérer la situation mais parfois je me demande ce qui se passerait s’ils étaient dans la même chambre… et s’il allait la rejoindre dans son lit pour lui faire un câlin, la consoler? Il est encore petit  pour lui demander d’etre toujours raisonnable et je ne suis pas sûre d’avoir envie de lui faire porter cette responsabilité.

Amourfraternel

Ce qui nous motive pour demain à faire dormir nos enfants dans une même chambre

Voilà comment Stellina a fini par fêter son premier anniversaire en colocataire de papa et maman et non avec son frère! Rien de grave là dedans bien-sur, dans bien des civilisations les enfants et les parents partagent une même chambre (ou une même couche) sans que cela crée de problème de développement ou psychologique, pour les enfants ni les adultes d’ailleurs. Mais le cap de ses un an a été l’occasion de faire le point sur bien des choses et il est clair que notre objectif à court terme est désormais de créer une chambre pour les enfants, afin, aussi, que nous puissions retrouver la notre.

pour Stellina.

Probablement que Stellina a le sommeil plus fragile que son frère et qu’elle aura tendance à se réveiller plus souvent, mais elle a désormais 15 dents (!!) donc on va bientôt voir la fin des crises des poussées dentaires, et puis question santé, je me plais à croire qu’elle se renforce un peu chaque jour et qu’à l’arrivèe du printemps elle va faire un peu moins de rhume. (non?).

Ce qui est sur, c’est qu’aujourd’hui elle n’a plus le sommeil profond d’un nouveau né et qu’il suffit parfois qu’on se retourne dans le lit quand elle est entre deux phases de sommeil pour qu’elle se réveille et demander un câlin. Pour cela, je crois vraiment que le fait de ne plus être dans notre chambre pourra aider ses cycles de sommeil (du moins je pense que cela vaut vraiment le coup de tenter!)

pour nous

La maison est ainsi faite: nous avons deux grandes chambres et une cuisine mais  pas de salon où se détendre, voir un film, lire un bouquin, papoter confortablement. Notre chambre est aussi notre espace relax mais avec Stellina qui y dort tout devient plus compliqué. Tout cela nous manque aujourd’hui.

pour Biscotto.

Cela fait un moment déjà que nous évoquons avec lui le fait que sa petite soeur va venir dormir dans sa chambre. Il est très enthousiaste à cette idée et commence à se languir. Dernièrement il nous appelle davantage la nuit, parce qu’il a peur “du loup” ou “de la baleine” et je crois que le fait de ne plus dormir seul dans sa chambre lui fera du bien.

Voilà où en est aujourd’hui notre histoire familiale à 4. Comme je vous le dis souvent, il n’y a pas de modèle parfait à suivre mais seulement des situations qui correspondent (ou pas) à une famille. Je crois que toute notre famille est prête pour une évolution, nous allons donc tenter de la mettre en place rapidement en espérant que chacun y trouve son compte… et son sommeil!! ^-^

A vous la parole?

Les enfants étant tous uniques et plein de surprise , vous avez peut-etre  également vécu des situations familiales où la réalité a été très différente de celle que vous aviez imaginé? Si vous le souhaitez racontez nous votre expérience dans les commentaires ci-dessous.

Salva

Salva

Salva

Rendez-vous sur Hellocoton !
Recherche utilisée pour trouver cet article:enfants chambre partagée le grand réveille le petit

Laisser un commentaire

2 commentaires sur “Pourquoi notre fille de un an dort encore dans notre chambre?

  • Natacha

    N’attendez plus, c’est inutile. Nous sommes dans le même cas mais les enfants dorment ensemble. Le grand ne se réveille que rarement quand le bébé pleure… Et il ne bronche pas. La clé c’est d’habituer bébé à ne plus appeler et voir ses parents la nuit. Et être dans sa chambre est une étape. Bien sûr il faut faire quelques mètres de plus pour aller le consoler quand il est malade ou autre. Ce qui est aussi notre cas mais le besoin d’intimité les vaut bien ! Foncez

    • Aurélie Auteur de l’article

      Merci pour votre message encourageant. Je suis sure que vous avez raison et que ce sera comme ça chez nous aussi. J’espère pouvoir faire le changement ce week-end!!