Organiser sa chambre s’il apprend à la maison 1


Encore en vacances,  c’est Anne-Estelle du blog plaisir-d-apprendre qui prend le clavier aujourd’hui. Elle accompagne les familles vers plus de fun dans les apprentissages et vient de terminer un programme d’accompagnement en 21 jours pour aider les familles à mettre en place étape par étape l’instruction à domicile (c’est-à-dire, quand les enfants ne sont pas scolarisés dans une école). Une des grandes parties de ce programme est consacré à l’organisation, dans cet article elle nous en propose un échantillon consacré à  la chambre de l’enfant, quand celui-ci est instruit chez lui.

Un monde, si nouveau soit-il, ne peut s’organiser dans le désordre. Vous ne bâtirez là-dessus qu’un désordre encore plus grand.” Charles Bay

Instruire son enfant en famille est véritablement un monde nouveau. C’est votre monde et il est unique. Le but de cet article n’est pas de le rendre identique à celui d’un autre, mais plutôt de vous aider à organiser votre monde pour qu’il vous plaise et dure longtemps :-)

Si vos enfants vont à l’école, ces conseils sont tout aussi adaptés pour leur proposer un espace agréable pour les devoirs et les moments relax dans la chambre.

QUEL ENDROIT POUR INSTRUIRE DANS LA MAISON ?

Lorsque vous pratiquez l’instruction à la maison, vous avez le choix de la pièce de l’instruction :

– une pièce dédiée (un bureau, une chambre réservée à l’instruction)

– un espace commun : la salle à manger, le salon

L’essentiel, peu importe le lieu choisi, c’est d’avoir un espace de rangement organisé et facilement accessible aux enfants, lumineux, et désencombré.

chambre enfant ief

source photo Pixabay

4 ESPACES DANS LA CHAMBRE DE L’ENFANT :

C’est une des pièces les plus importantes pour l’enfant qui passe la majorité de sa journée dans la maison. Il est donc important de bien délimiter :

  • l’espace pour dormir : l’aménagement joue un rôle sur la qualité du sommeil, et concernant les apprentissages, le sommeil est extrêmement important. Alors pour favoriser le sommeil il faut, autant que cela est possible, placer le lit en face de la fenêtre. Se réveiller avec la lumière du jour est très apaisant. Un autre conseil : bannissez certains objets : l’ordinateur, la télévision, la tablette, la console, le téléphone portable sont tous des objets qui nuisent au sommeil. Pour l’enfant, il est essentiel que le téléphone soit éteint avant de se coucher (pour ne pas être dérangé la nuit par un texto qui peut très bien attendre le lendemain). La console, la télévision et l’ordinateur devraient être dans un espace neutre. Cela permet non seulement aux parents de limiter le temps sur les écrans, de contrôler les contenus, mais aussi d’éviter aux enfants d’être trop attirés par les écrans. Quand l’enfant va dans sa chambre, il a le choix entre lire, dessiner, travailler, ou dormir. Et il prendra plus de plaisir à faire cela parce qu’il n’est pas tenté d’être sur un écran (et on le sait bien, les écrans sont chronophages).

  • L’espace vêtements : il n’entre pas tellement en compte pour favoriser les apprentissages de manière générale. Cependant, j’aimerais quand même noter deux choses : autant que possible, rendez cet espace accessible aux enfants (cela les aide à gagner en autonomie pour s’habiller seuls, et ranger leurs vêtements aux bons endroits ). Et deuxième chose, désencombrez au maximum : il vaut mieux avoir moins, mais des vêtements que l’enfant porte vraiment.

  • L’espace travail : l’enfant aime avoir son propre espace de travail. Parce qu’il peut faire ce qu’il veut sans le regard des autres. Parce qu’il est dans sa bulle et n’est pas dérangé. Il doit être bien délimité : si cela est possible, séparez-le de l’espace pour dormir (avec un paravent ou autre), et si la chambre est grande (et surtout avec un enfant en bas âge), vous pouvez le mettre au centre la pièce. Cet espace doit être aéré et rangé. L’idéal c’est qu’il n’y ait que la table (ou le bureau), la chaise, et une lampe. L’enfant peut choisir un petit élément de décoration pour personnaliser son bureau (une peluche ou un petit personnage rigolo, une photo, ou une fleur). Mais à part ça, cet espace est vide. Enfin, il faut que l’enfant ait un endroit où ranger ses affaires : selon l’activité que souhaite faire l’enfant, il doit pouvoir savoir où trouver ses affaires, et surtout où les ranger quand il a fini (pour que le bureau ou la table reste vide et propre). Ses affaires d’apprentissages peuvent être dans la pièce des apprentissages, ou dans le salon. Ou dans sa chambre si il y a assez de rangement.

  • L’espace de jeux : ce qu’il faut comprendre, c’est que pour l’enfant, jouer c’est travailler. Jouer, c’est apprendre. L’espace de travail est là comme support pour l’enfant qui veut s’asseoir sur une chaise et à une table. Mais ce n’est pas une obligation. C’est une proposition. En revanche, l’espace de jeux est extrêmement important. Plus il est grand et spacieux, et plus l’enfant aura envie d’y jouer. L’idéal c’est de ne rien avoir au sol (pas de tapis ramasse poussière), à moins que le sol soit froid (un carrelage). L’idéal c’est un espace dégagé : le lit à sa place, le bureau dans un coin, l’armoire et les étagères contre le mur, et au milieu, un monde vierge pour jouer :-) Parfois, votre intérieur ne vous permettra pas de mettre l’espace jeux dans la chambre. Sachez que vous avez comme autre solution : mettre l’espace jeux dans la même pièce que l’espace de travail en commun, ou dans une autre pièce de la maison (une grande entrée, une véranda, une mezzanine, ou même une autre chambre), ou encore dans l’espace salon.

2 REGLES D’OR :

Gardez toujours à l’esprit que pour qu’une chambre soit agréable, que l’enfant aie du plaisir à y passer du temps, il faut :

Désencombrer la chambre visuellement : évitez les couleurs criardes et les motifs aux murs. Des couleurs pastels et douces favorisent davantage le bien-être et l’endormissement. Si les enfants tiennent à afficher des posters, des cartes et des créations artistiques, choisissez un seul mur réservé à cela, et si possible, pas le mur le plus grand, ni celui qui est juste en face de l’enfant qui est allongé.

Plusieurs sources de lumière : tout comme dans l’espace de vie il est important d’être dans la lumière : une centrale au plafond pour éclairer les mouvements quotidiens / une lampe de chevet que l’enfant peut allumer et éteindre de son lit / une lampe dans le coin lecture et apprentissage. Les différentes sources de lumières permettent de créer une ambiance plus sereine.

Merci Anne-Estelle pour se partage. Nous aurons très bientot l’occasion de reparler ici de l’IEF (instruction en famille). D’ici là, pour plus d’astuces, d’idées et de propositions pour (re)découvrir le plaisir dans les apprentissages, je vous invite à visiter son blog, ou sa chaîne Youtube (où elle partage plusieurs vidéos chaque semaine).

Salva

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Commentaire sur “Organiser sa chambre s’il apprend à la maison