Les couleurs de sa chambre : la parole aux experts


Durant le dernier salon du meuble de Milan, j’ai été attiré par un exposant de peinture. Il présentait ses différentes gammes et nuanciers, vantait la qualité de ses produits (comme tout le monde) mais ce qui m’a attiré c’est qu’il proposait un guide spécialement conçu pour choisir les couleurs de la chambre d’enfant et de l’espace jeux! Je ne pouvais pas passer à côté…

guide des couleurs chambre enfant

guide Color Trainer Young Casa de Lechler

Designer de couleurs: un vrai métier

J’ai trouvé l’idée de faire un guide de couleurs spécialement dédié à la chambre d’enfant, très intéressante et originale. Cela signifie que cet espace si particulier dans la maison a enfin été compris comme tel, j’avais hâte de voir les solutions proposées. Mais ce qui m’intéressait aussi était de savoir qui? et avec quel savoir-faire? avait conçu ce livret: C’est la designer italienne Francesca Valan, qui collabore avec la marque depuis deux ans et qui est designer industriel spécialisée dans les couleurs, qui est à l’origine de ce projet.

Spécialiste des couleurs? Un drôle de métier, non? C’est, je crois, quelques choses, dont on ne prend pas toujours bien en compte l’importance. Pourtant si la forme ou la fonction d’une pièce ou d’un objet sont importantes, la couleur est tout aussi déterminante.

Sur le site de la marque est publiée une belle interview très complète de la designer qui explique très bien son métier. Si vous lisez l’italien je vous invite à la lire ici, sinon (comme je suis plutôt sympa) je vous le résume ci-dessous:

Les préférences chromatiques ont un cycle de vie, celles qui nous plaisent aujourd’hui ne nous plairont plus demain. Il est très difficile de trouver une couleur qui nous plaira toujours.

Le métier de la designer Valan est d’anticiper le cycle de vie des couleurs et les nouvelles tendances. C’est aussi d’utiliser les couleurs pour donner une fonction à un objet ou un lieu.

Les couleurs structurent visuellement l’espace. Changer les couleurs signifie repenser, “restructurer” les lieux.

Elle explique très justement que bien souvent il nous est très difficile de choisir une couleur et que l’on finit par “ne pas choisir” en optant pour le blanc. Pourtant à travers la couleur on peut déterminer la fonction d’une pièce, mettre en évidence différentes ambiances, définir des limites et des parcours.

Bien sûr quand elle parle ainsi on imagine d’avantage ce genre de réflexion sur des grands espaces: des hôtels, des aéroports,etc. pourtant cette approche sera aussi utile dans la chambre d’un enfant. Voici les différentes applications:

Des couleurs différentes en fonction de l’âge des enfants.

A la naissance, les bébés ne distinguent que très peu de choses. Ils ne perçoivent pas les couleurs et encore moins les nuances. Petit à petit, la vue s’affine et dès trois mois les premières couleurs sont perçues. Il faudra cependant attendre les trois ans de l’enfant pour qu’il puisse voir toutes les nuances colorées comme nous les voyons adulte.

ce que voient les bébés

image extrait du guide “Color trainer Young Casa” de Lechler

Ce petit rappel nous permet d’imaginer un peu mieux la chambre du tout-petit: inutile de travailler mille et un nuances qu’il ne saurait voir mais attention aussi aux contrastes forts qui seraient de très forts stimuli pour lui.

La richesse et l’intérêt de ce guide est qu’il va beaucoup plus loin que cette première constatation. D’une chambre d’enfant on va parler plutôt de  trois: celles qui correspondent aux grandes phases de vie et de changement de l’enfant dans sa chambre aux cours des années.

P_20150702_124407_1

image extrait du guide “Color trainer Young Casa” de Lechler

La chambre des bébés (de zéro à trois ans).

Oui, je sais que bien avant trois ans votre petit n’est déjà plus vraiment un bébé, mais la vie dans sa chambre est quand même à peu près la même: C’est le lieu du repos et du jeux. Son attention est centré sur les objets et les personnes qui l’entourent. Sa chambre a besoin d’être reconnaissable  visuellement, c’est son endroit tranquille où il se sent à l’aise.

Les couleurs conseillées pour cette première phase sont des couleurs tendres et très saturées à utiliser à quelques endroits sur les murs pour caractériser l’espace.

La couleur dans la chambre des trois à six ans.

Pour les enfants de trois à six ans,  la chambre devient l’espace personnel, où ils aiment passer de plus en plus de temps à jouer seul ou avec les copains. Leurs personnalités et leurs gouts commencent à s’affirmer et vont pouvoir influencer les choix colorés de leur pièce.

Pour cette tranche d’âge, la gamme de couleur s’amplifie avec d’avantage de nuance pour que chaque enfant puisse être représenté.

La couleur pour les enfants de six à dix ans.

Oui, ce guide fait terminer l’enfance à dix ans! ?? Dommage… à moins qu’il est prévu un autre guide pour l’adolescence? mais je n’ai pas vu de communication dessus… bref!

A partir de six ans, une nouvelle activité va intéresser nos enfants pour finir par les occuper (on l’aimerait) un maximum: les études. Il va donc falloir créer un espace réservé à ce nouveau “passe-temps” et une gamme de couleur est proposée spécialement à cet effet.

Jusqu’ici nous avons parlé de couleurs principalement pour définir les fonctions de la pièce (le repos, le jeux, les études). Elles sont placés dans la chambre pour définir les différents espaces, pour favoriser telle ou telle activité. Mais l’âge de l’enfant et sa vie dans la chambre n’est pas le seul facteur pour déterminer quelle(s) couleur(s) choisir et comment les disposer dans la pièce.

Des couleurs en fonction de la taille de la chambre.

restructurer une pièce avec les couleurs

image extrait du guide “Color trainer Young Casa” de Lechler

Comme le dit la designer Valan, les couleurs permettent de restructurer un espace: cela signifie que, selon la manière dont vous allez coloré les murs, vous allez pouvoir éclairer une pièce un peu sombre, diminuer la hauteur sous plafond ou donner plus de caractère à un lieux. Voici donc ce qu’elle conseille.

La couleur pour les pièces sombres ou très chargées.

Si la chambre est très fournie en mobilier ou peu lumineuse, inutile de la charger davantage avec beaucoup de couleurs: choisissez-en une seule que vous utiliserez sur tous les murs ET sur le plafond.

La couleur pour une chambre très lumineuse.

Pour une pièce très éclairée naturellement, préférez une couleur dans les tons moyennement clair et saturés (ceux appelés Pale ou Tonal chez eux) pour une ambiance plus reposante.

La couleur pour abaisser la hauteur d’une pièce.

Si vous souhaitez redimensionner l’espace à la hauteur de votre enfant, vous pouvez créer une ligne d’horizon à la hauteur de ses yeux en divisant le mur horizontalement avec une même couleur dans deux nuances différentes. (hauteur du lit à barreaux pour un bébé, hauteur du haut de la porte pour un ado).

Conclusion:

Voilà, j’ai souhaité partagé avec vous ces bons conseils car je pense qu’ils peuvent nous permettre d’envisager la couleur autrement que comme un simple accessoire déco. Bien sûr, tout ceci n’est qu’une introduction qui devrait déjà vous permettre de vous sensibiliser aux sujets et pour plus de détails: demander aux experts, votre revendeur de peinture devrait être capable de vous répondre.

Mes sources:

Pour construire cet article je me suis basé sur le guide “Color Trainer Young Casa” créé par la marque Lechler en collaboration  avec la designer Francesca Vallan. Cet article n’est pas une collaboration avec la marque et n’a aucune valeur de promotions. Ceci dit si vous souhaitez en savoir plus sur la marque (italienne) et le projet, je vous invite à visiter leur site internet:

A vous la parole:

Et vous? Avez-vous osé la couleur chez vous ou êtes vous resté sur du blanc? Qu’est-ce qui a déterminé vos choix? esthétique ou réflexions plus poussées sur l’impact des couleurs dans la pièce? Avez-vous demandé de l’aide à des experts, lu des bouquins ou article sur le sujet? Je vous invite à partager votre expérience ci-dessous.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire