Les (bonnes) questions à se poser avant de (ré)aménager une chambre d’enfant. -1° partie-


 

Vous souhaitez faire une nouvelle chambre pour votre enfant mais ne savez pas trop par où commencer? Avant même de commencer vos recherches frénétiques sur le net ou dans les magazines, je vous propose de lire tranquillement cet article où je vous explique une méthode simple pour faire une chambre qui lui plaise et qui lui corresponde.

En discutant avec mes clients, je me suis rendu compte que très souvent les parents confondent problèmes et solutions. Ils arrivent donc  avec des idées très précises sur ce qu’ils souhaitent en terme de mobilier ou de couleur, pour la nouvelle chambre de leur enfant.

La solution à laquelle ils ont pensé est souvent très bonne (même si elle ne rentre pas toujours dans la chambre) mais il y en a peut être d’autres, de meilleur ou d’aussi bien, qui peuvent répondre aux mêmes besoins/envies. Alors, je commence par ce que j’appelle un “retour aux sources”: une belle discussion pour comprendre les besoins et les envies de chacun (parents et enfant). Ensuite on peut chercher les solutions qui y répondent le mieux.

C’est bien sûr tout l’intérêt de faire appel à un architecte d’intérieur: on est là pour vous apporter notre expérience et vous proposer des solutions auxquelles vous n’auriez pas pensées. Mais si vous souhaitez faire ce projet par vous même,voici les bonnes questions à se poser avant de partir en séance shoping ou de faire un tour sur mes tableaux pinterest en quête d’inspiration.

cahier des charges

crédit photo: superliposés

Un plan et plein de question!

Vous l’aurez bien compris, pour commencer il va nous falloir un plan de la chambre. (je reviendrais dans un prochain article sur comment prendre les mesures de la pièce) mais il va aussi falloir se poser plein de questions pour établir ce que l’on appellera: “le cahier des charges”, ce qui nous servira de base pour trouver les solutions.

Pour faire simple j’ai divisé en 3 catégories les questions à se poser:

-l’état des lieux

-les impératifs

-les astuces

Pour que ne soit pas trop théorique et imbuvable, j’ai fait un article pour chacun d’eux (trop sympa la nénette!) et aujourd’hui on commence donc par….

L’état des lieux.

un constat de la situation en trois questions:

1/ Pourquoi changer?

Question toute simple me direz vous! mais à laquelle il est tout de même intéressant de prendre le temps de répondre. Parce que de cette réponse peuvent arriver les premières solutions. De manière générale, je note 3 sortes d’arguments qui incitent les parents à se lancer dans ce nouveau projet.

Les raisons familiales: (parce que la famille s’agrandit, parce qu’elle déménage,ou se recompose.)Ses raisons ne sont donc pas liées directement à l’enfant, (qui lui était peut être encore très bien dans sa chambre). Dans ces cas là, il ne va pas forcement être enthousiaste par ce changement (les enfants n’aiment pas trop les changements) Il va donc falloir le motiver et recentrer le projet autour de lui pour qu’il y adhère.

pour répondre à ses nouveaux besoins: (parce que l’enfant grandit, parce qu’il rentre à l’école, parce qu’il veut recevoir ses copains dans sa chambre,etc). Là, la situation est plus variable, de manière générale, les enfants sont assez fiers de grandir et laissent volontiers leur chambre de bébé pour une de grand. Mais ici tout est une question de “timming” si l’enfant ne se sent pas prêt, deux solutions: attendre ou l’aider à grandir.

pour lui faire plaisir: et ba oui! c’est aussi une très bonne raison de refaire sa chambre! (en pratique, cet argument marche rarement complètement seul…). Le plus souvent on parlera surtout de déco ou alors de mobilier bien précis (ex: lit en hauteur) et là pas de problème, l’enfant et ses envies sont au centre du projet donc il ne reste plus qu’à canaliser tout ça et faire une chambre qui lui plaise pendant un minimum de temps (selon l’investissement)

2/ Qu’est ce qui fonctionne bien dans la chambre?

Dans chaque chambre il y a des choses qui fonctionnent et d’autres moins. Même si l’envie est forte de repartir d’une page planche et tout réinventer ce n’est parfois pas si facile que ça –souvent en premier lieux pour une question de budget mais aussi d’espace. Alors prenons le temps de voir ce qui nous plait dans cette chambre.

Est ce que la position des meubles est la bonne? celle du lit? du bureau? de l’armoire?

Est ce que la lumière (naturelle et artificielle) est adaptée?

Est ce que la circulation est bonne?

Est ce que la déco lui correspond encore?

etc..

Si un élément fonctionne pour l’enfant, autant le garder comme il est, celui lui évitera de devoir se réadapter. Alors faites une liste de tous les points positifs de la chambre (mais si en cherchant bien il y en a forcément).

3/ qu’est ce qui ne va pas dans la chambre?

Oui, je sais cette troisième question est beaucoup plus facile que celle d’avant. Et c’est d’ailleurs souvent parce qu’il y a plein de choses qui ne vont pas qu’on a envie de changer. Mais là ce qu’il va falloir faire c’est essayer d’aller au bout du problème pour bien le définir.

Par exemple:

ce qui ne va pas:

Il ne veut pas jouer dans sa chambre

sa chambre est toujours mal rangée

il fait ses devoirs sur son lit

etc.

ok, mais pourquoi?

il ne veut pas jouer dans sa chambre: parce qu’il n’a pas assez de place pour jouer? parce que ses jouets sont dans le salon? parce que la pièce est sombre et triste?

sa chambre est toujours mal rangée: parce qu’il n’y a pas assez de rangements?parce qu’ils ne sont pas adaptés à ses jouets? parce qu’il n’arrive pas à ranger seul?

il fait ses devoirs sur son lit? parce que sa chaise n’est pas confortable? parce que son bureau est trop petit? parce que son espace travail est trop sombre? parce qu’il préfère la position du lit dans la chambre?

Déjà un début de solution…

Si vous prenez le temps de bien poser le problème, la solution peut arriver d’elle même et être beaucoup plus simple qu’on ne l’avait imaginer au départ.(faire tourner les meubles, changer l’éclairage, changer une chaise,etc.)

Ce qui est intéressant à faire dans cette première partie c’est d’écouter le point de vue de chacun: papa, maman et P’tit Bout. Chacun d’entre vous aura une vision différente des causes du problème et le verbaliser c’est déjà avancer.

 

Le cas de la chambre de bébé…

Evidement toutes ces questions ont un sens si votre enfant avait déjà une chambre! si vous êtes dans la préparation d’une chambre de bébé, la situation de départ n’est pas la même. Là  je vous invite à regarder autour de vous (chez les copains, dans la famille et même dans les magazines) et critiquer! (yes!) pour voir ce qui vous plait ou pas. Et puis vous pouvez aussi poser ses questions à vos amis qui se feront sans doute une joie de partager leur expérience (la larme à l’œil, un brin nostalgique).

Voilà, je pense que vous avez de quoi vous occuper en famille pendant une bonne semaine! Moi, je reviens vers vous très vite pour la suite…

Comme toujours n’hésitez pas à partager vos expériences avec nous ci dessous…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Recherche utilisée pour trouver cet article:préparation chambre bebe timming

Laisser un commentaire