Le tri de la chambre et les enfants


Bienvenue dans ce nouveau billet dédié à notre défi de l’avent: 24 jours pour accueillir le père Noël dans une chambre saine et rangée. Aujourd’hui je souhaite répondre à une question que vous êtes nombreux à me poser: “le tri dans la chambre doit-il etre fait avec ou sans les enfants?”

Trier avec ou sans les enfants?

Vous avez raison de vous poser cette question car la chambre des enfants est leur espace réservé dans votre intérieur, c’est  là où ils peuvent cacher des petits secrets, cela touche à leur intimité. Il faut donc respecter ce lieu et il me semble indispensable de les associer au tri qui va modifier de manière importante leur univers.

Comment éviter les tensions pendant le tri?

Le risque, si vos enfants sont présents pendant que vous triez leurs affaires, est qu’ils vont à nouveau tomber en extase devant tout ce que vous ressortirez et ne voudrons sans doute absolument rien jeter! Alors, pour éviter des crises qui n’ont pas lieu d’être (puisqu’on ne parle d’enlever que des choses cassées ou avec lesquelles ils ne jouent pas/plus) mieux vaut faire le tri en leur absence.

Faire participer les enfants au tri.

Faire le tri quand ils ne sont pas là, ne veut pas dire le faire dans leurs dos! Il me semble essentiel de les faire quand même participer en les prévenant et en leur expliquant.

Faire du tri quelque chose de positif.

Je vous en ai déjà parlé dans la vidéo sur les faux-pas à éviter: le tri de la chambre doit être compris par les enfants comme un évènement positif, fait pour leur faire plaisir. Expliquez leur qu’en enlevant ce qui leur est inutile, ils pourront davantage profiter de ce qu’ils aiment et en plus cela fera moins de choses à ranger, donc moins de disputes avec vous, parents.

En plus des avantages pour eux, ils pourront aussi faire plaisir à d’autres enfants: En cette période de fin d’année, tous les enfants sont sensibles à cet argument (surtout si cela ne leur enlève rien de ce qu’ils aiment!)

Dernier argument positif: ce tri sera aussi un geste positif pour l’environnement car remettre sur le marché des jouets qu’ils n’utilisent plus, permettra (un peu) d’éviter d’en produire d’autres.

Expliquer en quoi consiste le tri.

Prenez ensuite le temps de leur expliquer que lorsque vous allez trier vous allez enlever ce qui est cassé, ce qui n’est plus de leurs âges (en valorisant le fait qu’ils ont grandi). Ce sera aussi l’occasion de bien nettoyer la chambre et d’enlever les attrapes-poussière, pour ensuite remettre ce qui leur plaît vraiment de manière plus organiser.

Commencez le tri avec eux.

Même si le coeur du tri sera plus efficace sans les enfants, vous pouvez commencer avec eux en leur demandant s’ils pensent déjà à des choses cassées qui sont donc à jeter ou d’autres choses qui ne leurs plaisent plus ou qu’ils ont en plusieurs exemplaires.

Leurs réactions pourraient vous surprendre! Et en ayant pris le temps de faire ces trois premières étapes, vous aurez tout mis en place pour qu’ils apprécient les changements que vous aurez fait pour eux.

Faites la visite de la nouvelle chambre.

Une fois la chambre triée, rangée, toute belle, vous allez pouvoir leur faire voir. Je vous invite à en faire le tour avec eux, en leur expliquant la nouvelle organisation et en valorisant ce qu’ils y a (encore) dans la chambre. Focalisez-vous sur ce que vous avez gardé afin qu’ils ne cherchent pas trop ce qu’il n’y a plus.

En cas de doute dans le tri…

Il y aura peut-être des choses pour lesquelles vous douterez, vous ne saurez pas si les garder ou les enlever. Dans le doute, enlevez-les et cachez les pendant une semaine. Si vos enfants ne vous les réclament pas, au bout de 8 jours vous pouvez vous en débarrasser.

Si au contraire, vos enfants vous les redemandent, commencez par leur expliquer votre décision et argumentez aussi de l’arrivée des prochains cadeaux de Noël et de la place nécessaire pour les mettre.

Ceci dit, si rien n’y fait, remettez les dans la chambre! Le but n’est certainement pas de les forcer pour les bloquer. Ne remettez pas tout, bien-sur, mais quelques objets peuvent avoir une valeur affective particulière et demander plus de temps. Vous essayeriez de nouveau au prochain tri ou ce sera peut-être eux qui vous le donneront d’ici-là.

Faites-vous confiance et faites leur confiance et vous verrez que ce tri sera très positif pour toute votre famille.

A vous la parole.

J’espère avoir ainsi répondu à vos questions et levé vos doutes pour que vous puissiez passé à l’action. Je vous invite à venir nous raconter votre expérience dans les commentaires ci-dessous et sur le groupe Facebook. Ensemble nous trouverons des solutions!

A demain pour de nouveaux outils pour vous aider à préparer pour votre enfant une chambre saine et rangée pour Noël.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire