La psycho-décoration pour les chambres d’enfants? 2


J’ai souvent essayé de définir ma manière de travailler, de me donner un “titre” qui expliquerait ce que je fais quand je prépare la chambre d’un enfant. Je n’aime pas trop la mot “décoratrice d’intérieur” parce que je ne fais pas que décorer une chambre, du moins je l’espère. Le statut “d’architecte d’intérieur” m’embête un peu aussi, car je n’ai pas de diplôme en architecture d’intérieur (même si c’est un titre qui ne demande pas de diplôme pour le moment). Si vous me dites que vous voulez casser des murs et repenser tous les volumes, je vais un peu paniquer (ceci dit , avec de l’aide, j’adorerais faire ça!). Moi, de formation, je suis “designer industriel” mon métier serait donc plus de concevoir les objets avec les industriels. D’ailleurs la première fois que j’ai travaillé dans le monde de l’enfance, c’était avec Vulli (vous savez la girafe Sophie!)je leur ai fait deux jouets: une partie de pêche et un set de bricolage. Mais vous le savez comme moi, entre nos études et la vie active, il y a parfois souvent un parcours semé de détours, de rencontres, de désillusion parfois, qui nous amène à faire un métier souvent différent de celui auquel on s’était préparé.

Aujourd’hui, et depuis 7 ans maintenant, je me suis donc spécialisée dans l’aménagement des chambres d’enfants. C’est avec Vibel que cette histoire à commencer. Si j’ai tout de suite accrocher, c’est parce qu’avec eux, on insistait beaucoup sur la vie de la famille et de l’enfant. Le but était d’essayer de comprendre, au-delà des besoins matériels de mobilier, ce qui poussait les parents à faire une nouvelle chambre pour leur enfant. Qu’est ce qui plaisait et ne plaisait plus dans l’ancienne? Qu’est ce qu’il attendait de la nouvelle? Et là on ne parle pas mobilier, ni déco, mais de la vie dans la chambre de manière plus large, avec une approche psychologique de l’enfant. J’ai adoré cette relation particulière avec chaque famille, chaque enfant. J’ai adoré discuter (oui, je suis une grande pipelette), être à l’écoute, essayer de deviner entre les mots ce qu’ils attendaient vraiment et comment les aider (modestement à ma petite échelle bien sûr). C’est encore comme ça que je travaille aujourd’hui, mais avec plus de liberté qu’avant, car cette fois je suis beaucoup moins limitée par le budget! Je peux être beaucoup plus à votre écoute sur cette question sensible. Décorer la chambre d’enfant est vraiment différent d’une autre pièce,  car nul part ailleurs vous aurez cette foison d’activités si différentes et riches. Un enfant dans sa chambre va se reposer, jouer, étudier mais aussi se calmer, s’isoler, socialiser. Il y aura une vie secrète, ce sera “sa maison dans votre maison”.

C’est tout ça que j’essaie de partager sur le blog avec vous. C’est difficile car ici je donne des conseils très généraux sans tenir compte de la personnalité d’un enfant en particulier. Mais ce que je voudrais c’est vous donner “des pistes de réflexions” pour que vous trouviez vous-même la solution la plus adaptée…

Un jour, lors de recherche sur le net, je suis tombée sur ce livre: “Espaces d’hamonie pour les enfants, l’univers de la psycho-décoration”. Cela m’a tout de suite interpelé! C’est très différent de tout ce que j’avais pu voir jusqu’ici et aussi parce que ce terme de “psycho-décoration” me semblait bien résumer mon approche. Alors bien sûr je l’ai lu….

la psycho-décoration et les chambres d'enfants

crédit photo Superliposés, lien affilié vers Amazon

Résumer:

La “psycho-décoration” est une école de pensée issue du Vastu Shastra et du Feng Shui, adaptés aux occidentaux. L’idée est que notre habitation reflète notre personnalité et l’influence à son tour. L’étude des effets de notre environnement sur notre bien-être nous permet, à la fois, de mieux nous connaitre et d’adapter notre lieu de vie pour une meilleure harmonie. Cette discipline s’adapte à tout nos espaces de vie et dans cet ouvrage, très complet, de 350 pages, les auteures décortiquent très en détails la chambre de nos enfants.

C’est d’abord, une initiation à la “psycho-décoration” avec sa construction de l’espace, l’étude de ses influences sur notre psyché, ses symboliques, ses principes. Une discipline très complète et expliquée très en détails. C’est ensuite des réponses claires et pratiques à mettre en place selon les différentes phases de développement de l’enfant, son caractère ou des évènements extérieurs. On y parle de sommeil, de réussite scolaire, de confiance en soi. Des thèmes chers à tous les parents.

Les auteurs:

Alexandra Viragh est la fondatrice de la “psycho-décoration”. Elle base son savoir-faire sur sa passion pour l’Orient et ses architectures sacrées, qui l’ont conduite à devenir experte en Vastu Shastra. C’est une spécialiste reconnue dans le domaine du bien-être et du Feng Shui. Elle organise de nombreux séminaires internationaux, réalise des expertises d’habitations et anime des ateliers pratiques. (Pour en savoir plus:www.psychodecoration.com)

Mirella Voulzy est une journaliste de presse écrite et audiovisuelle, spécialiste de la presse parentale. Elle est passionnée par le monde de l’enfance et sa dimension psychologique.

Ce qui m’a plu:

  • un livre très complet et bien construit
  • toutes les tranches d’âges de l’enfance y sont traitées
  • des solutions pratiques très claires
  • un regard sur la chambre d’enfant très original par rapport aux autres livres

Ce qui m’a moins plu:

  • le ton assez radical et parfois culpabilisant employé. Ici on ne vous propose pas des choix, on vous trouve la solution adaptée, à vous de la mettre en place… pour le bien être de vos enfants!
  • le côté un peu “vieillot” de l’ouvrage, les illustrations, la mise en page. On fait encore beaucoup référence aux années 80, 90 dans le texte (1900…80?? là on est en 2014!!)

Mon point de vue:

Vous l’aurez sans doute compris: je ne m’attendais pas à ça! Très intriguée par le titre, je n’ai pas cherché à en savoir plus. Dans ma tête, j’avais déjà ma propre définition de la “psycho-décoration”, beaucoup plus proche de ce que je fais. Cette immersion dans “l’art de l’aménagement à l’oriental” m’a donc un peu prise de court…

Ce livre m’a donc beaucoup surpris, il est allé beaucoup plus loin que ce que je m’attendais. Derrière ces pages, on découvre une vraie philosophie de vie, très profonde avec des principes forts. Je n’ai pas réussi à y adhérer et ai fini par lire le livre en diagonale.  L’utilisation de la couleur par exemple, le positionnement des objets, tout est soumis à symbolique et tout est contrôlé.

Il y a pourtant aussi bien des choses où je me suis retrouvée, par exemple, le zonning de la chambre en fonction des activités et aussi, bien sûr, le fait de mettre l’enfant “au cœur du sujet”.

Finalement, c’est un livre que je reprend de temps en temps et en relis des passages volontiers. Je crois que, comme souvent dans le cas de méthodologie très complète, il est difficile de réussir à l’adopter intégralement et encore plus à la mettre en pratique. Pourtant j’y ai retenu plusieurs bonnes idées et je pense que ce livre résonne en moi plus que j’en ai conscience.

C’est donc un livre que je vous conseille, surtout si vous êtes déjà sensible au Feng Shui, au Vastu Shastra ou à la “psycho-décoration” en générale. Une fois ce livre lu, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci dessous pour nous dire ce que vous en avez pensé.

Achetez ce produit sur Amazon:

Et vous?

Connaissiez vous ce terme de “psycho-décoration”? Avez-vous suivi cette méthodologie ou celle du Feng Shui pour votre maison ou la chambre de vos enfants? N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires ci dessus.  Merci.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Recherche utilisée pour trouver cet article:diplome vastu shastra

Laisser un commentaire

2 commentaires sur “La psycho-décoration pour les chambres d’enfants?

  • Add Fun And Mix

    Tu as piqué ma curiosité ! J’ai lu un livre de feng shui il y a longtemps et ça m’avait beaucoup refroidie sur le concept. On pouvait y lire des trucs vraiment extrêmes comme : « attention si vous mettez un miroir dans la chambre à coucher vous allez finir par divorcer » !

    • Aurélie Auteur de l’article

      Oui moi aussi j’ai été très surprise, ce n’était pas du tout le ton que j’attendais pour parler d’une déco « zen » mais encore une fois je ne suis pas du tout experte. Si tu lis le livre dis moi ce que tu en auras pensé!