La fin du lit bébé :règle, exceptions, trucs et astuces! 8


Dans la série: “la fin du lit bébé” # première partie

 

Théoriquement, le lit bébé est fait pour les enfants de 0 à 3 ans. ça c’est la théorie, mais souvent en pratique c’est une autre histoire. En vrai, il arrive souvent que P’tit Bout ait droit à un lit de P’tit Grand plus tôt, soit parce que P’tit Bout est un cascadeur, soit parce qu’un autre P’tit bout arrive et va avoir besoin du lit bébé.

lit bébé bird&berry by kukuu

lit bebe version basse

source: pinterest,sweet nursery

Reprenons depuis le début : un lit bébé ça marche comment ?

 

Le plus souvent les lits bébé ont  3 “étapes” .

D’abord le sommier est surélevé afin que l’on puisse facilement coucher P’tit Bout sans se casser le dos. (quelle bonne idée!) Cette première position est valable jusqu’à ce qu’il sache s’assoir tout seul. (autour de 9 mois).

une chambre déjà très stylée pour un tout petit bébé

chambre bébé 2

 

Après, pour ne pas risquer qu’il tombe, on descend le sommier. Cette deuxième position est bonne… jusqu’au moment où P’tit Bout se sent à l’étroit dans son lit et veux en sortir. Selon les enfants cela se manifeste plus au moins tôt (à partir de 18 mois pour les P’tits Indiana Jones) et de manière plus ou moins radical. Certains P’tit Bout vont simplement vous faire comprendre qu’ils ne sont plus à l’aise, en faisant le cirque au moment du coucher, en refusant de mettre leur gigoteuse ou en enlevant les peluches du lit. D’autre, plus aventuriers, prennent les choses en main (et oui ! déjà!) en tentant d’escalader la barrière de leur lit. Et dites vous bien que ça arrive TRES souvent ! Et là, attention : P’tit Bout peut se faire vraiment mal en faisant de telles acrobaties. Si le plus souvent ça se passe bien (on le retrouve endormis le lendemain matin à même le sol ou il nous rejoint dans le salon -ça fait vraiment bizarre la première fois!-) il peut aussi se faire très mal en tombant la tête la première (puisque c’est elle qui pèse le plus lourd pour le moment) par exemple. Alors dès que vous voyez P’tit Bout en mode cascadeur c’est le signe que, sans attendre, il faut « le libérer ».

si bébé sait marcher le sommier doit être en position basse

lit bebe version basse 2

source: pinterest, sweet nursery

Pour cela il suffit parfois d’enlever la barrière (c’est la troisième étape) et vous pouvez garder encore un peu votre lit bébé ou alors vous passez à une nouvelle phase de vie très importante : le lit de grand !

lit bébé version presque grand

lit bébé version presque grand
Un changement prématuré pour cause « d’envahisseur. »

Il arrive aussi que P’tit Bout soit encore bien à l’aise et bien sage dans son lit bébé mais qu’un autre P’tit Bout soit prévu d’ici peu. Il lui faudra alors laisser son lit de bébé et passer dans un lit de grand. (sauf évidement si P’tit Bout est vraiment trop petit et pas du tout prêt).Là, la situation est clairement plus délicate et doit être bien amenée car sinon P’tit Bout 1 risque de pas apprécier, voir de se rebeller. Déjà que l’arrivée de « l’envahisseur » n’est pas une chose facile, alors si en plus il lui pique son lit ! Non mais vous vous rendez compte???Humm… Alors voici quelques petites astuces pour que la transition se passe bien :

– faire en sorte d’anticiper le passage du lit de grand d’au moins quelques semaines avec l’arrivée de « l’envahisseur », pour dissocier un maximum les deux évènements (oui je sais on essaie de les entourlouper mais c’est pour leur bien!- et le nôtre aussi !)

– le mieux est de faire disparaitre le lit bébé pendant quelques temps, histoire que P’tit Bout l’oublie, passe à autre chose. (pas qu’il soit un poisson rouge mais plutôt qu’il s’habitue à son lit de grand)

– quand le lit bébé refait son apparition, le mieux est qu’il ait changé un peu d’aspect (nouveau tour de lit, nouveau drap, nouvelle gigoteuse).

Avec tout ça, normalement, ça devrait bien se passer et puis si vraiment P’tit Bout 1 ne veut pas en attendre parler, ne le forcer pas trop non plus. Dites vous que dans un premier temps «l’envahisseur» peut très bien dormir dans un berceau et vous ferez un nouvel essaie dans quelques mois. Une fois que les deux P’tits auront fait connaissance.

un joli berceau pour “l’envahisseur” le temps que P’tit Bout accepte de lui laisser son lit

jolie berceau

source: pinterest, sweet nursery

Pour finir, quelques petites astuces à garder en tête pour le passage du lit bébé au lit de grand :

– ce passage est une étape importante dans sa petite vie (et dans la vôtre de parents aussi ! «mon dieux comme ça passe vite !»). Il faut donc en discuter avec lui et lui faire vivre ce changement comme quelque chose de positif (ça tombe bien, ça l’est!) et lui donner envie. (donc on évite la surprise, y’a des risques que ça ne soit pas compris)

– si possible, on évite d’associer ce changement à un autre évènement important (une nouvelle nounou, un déménagement). Là ça risque de faire beaucoup à gérer d’un coup.

– on garde la même organisation de la chambre : le lit à la même place (ou presque, voir la suite)

– pour éviter les gamelles les premières nuits, on met le lit contre le mur (pas en perpendiculaire) et si besoin on ajoute une petite barrière

– on garde les mêmes doudous, peluches et pyjama (ok il devient grand mais faut pas trop en faire non plus)

un lit de grand pour une P’tite Grande

lit intermediaire

Et vous ? Comment ça s’est passé le passage du lit bébé au lit de grand ? A quel âge s’était ? Est ce que vous avez dû rusé ou au contraire c’était la fête ? Partager vos expériences ci dessous. Merci.

Prochain post de la série “la fin du lit bébé”: le lit intermédiaire: avantages et inconvénients. A suivre…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

8 commentaires sur “La fin du lit bébé :règle, exceptions, trucs et astuces!

  • Joanna

    Bonjour. Nos 2 trésors ont pile 2 ans de différence. La belette a du céder son lit au pti bonhomme lorsqu elle avait 2,5 ans ( lorsque nous avons demenage). Ça s est très bien passé puisqu on lui a proposé de lui acheter un vrai lit de grande, et que son lit de bébé serait pour bonhomme qui est encore bébé. Elle était très fier de ce don à son petit frère, mais il faut dire au on l’a investie de la mission de choisir ses nouveaux draps, ses nouveaux copains de dodo ( choisis parmi ses jouets, on a rien racheté), de déplacer le petit lit, etc. Elle était associée à tout. Il faut dire qu on lui a peaufiné un vrai lit de princesse avec ciel de lit, plein de coussins, un beau couvre lit, et des petits rideaux pour s enfermer ( on a fait une sorte de petit lit cabane).
    Globalement on l associe aux choix, on lui laisse faire ses choix ( à son niveau) et on n’a jamais eu de souci majeur. Il faut dire qu elle est chouette notre belette.

  • laetitia

    Bonsoir,

    Grand dilemne donc cette histoire de « dormir ensemble »…Nous avons par ici une petite de 14 mois et un grand de 3ans presque et demi, et des travaux en perspective pour avoir 3 chambres!! mais voilà….que faire en attendant que ce soit « commencé » et enfin « fini » parce que la petite s’endort toute seule et tres vite tres tot mais se reveille quasi systématiquement grace à ses antennes magiques qd on rentre dans la chambre pour coucher le grand qui se couche 1 bonne heure plus tard…du coup ce soir pour la première fois j’ai sortie le matelas du lit de bb et je l’ai mis cote à cote avec celui du grand (qui a encore un matelas à la montessorin c’est à dire à meme le sol)….il est 22h30 et tout le monde dort! mais est ce que ça fonctionnera demain????? pourriez vous m’éclairer? qu en pensez vous? Merci PS avant on alterner les soirs où le grand dormait dans notre chambre (lendemain jour d’école) et où il dormait dans la chambre des enfants (pas d école le lendemaint) oui car sa soeur se lève plus matinale….

    • Aurélie Auteur de l’article

      Alors, alors? ça donne quoi quelques jours plus tard votre idée de mettre les deux matelas cote à cote?
      les enfants sont vraiment surprenants hein avec leurs « antennes magiques »! Effectivement je crois que le fait que votre petite ne soit plus à l’aise dans son lit à barreaux peut etre une explication, vous avez bien fait d’essayer de la « libérer ». Je serai vraiment curieusede savoir si cela a marché plus d’une soirée…

  • Flo

    Bonjour!
    Ici, ma crevette est restée 4 ans dans son lit bébé, la barrière retirée (petite crevette à l’aise dans un petit lit). Puis il a bien fallu changer de nid. Pour un presque tout pareil, lit junior ikéa, même place, même ciel de lit. De suite adopté.
    Le lit bébé fût soigneusement remisé durant qqs mois, bébé fraîchement venu dormant dans un couffin. Puis le lit bébé est revenu… dans ma (petite) chambre. Ainsi, pas de vol de lit par le bébé. Non mais. Et pas de dérangement par les pleurs nocturnes du bébé pour la grande qui va à l’école.

    Et tout récemment la petite soeur, bien acceptée et qui fait ses nuits, à emménagé avec ma grande crevette. Ce qui prend pas mal de place tout de même. Du coup se pose la question: mezzanine ou pas?
    Car deux lits « de grand » vont prendre la moitié de la chambre. Plus les futurs bureaux d’écolières studieuses. Aïe. J’ai un peu de temps pour y réfléchir.

    • Aurélie Auteur de l’article

      Bonjour Flo et merci pour ce témoignage.Pour la suite vous avez tout dit: vous avez encore le temps pour y réfLéchir :) voici quelques pistes pour quand le moment sera venu: il existe plein de solution de lits en hauteur autre que les classiques lits superposés (des lists décalés, des mezzanines avec rangements ou bureau dessous). Les italiens sont très forts là dedans (cherchez sur le net ils commencent à etre distribuer en France), d’ailleurs ils proposent aussi des lits de grands en 80 de large au lieu de 90, c’est très confortable et moins encombrant…et puis si besoin j’en profite pour vous rappelez que je propose des services de conception de chambre personnalisée ;)