Interview à une maman minimaliste 2


Bonjour et bienvenue dans ce nouveau rendez-vous du défi de l’avent: 24 jours pour ranger accueillir le père Noël dans une chambre saine et rangée. Depuis plusieurs jours maintenant, je vous explique que le premier secret pour avoir une chambre d’enfant rangée et de la désencombrer. Aujourd’hui j’ai eu l’envie d’interview une maman minimaliste pour voir comment ça se passe pour eux et surprise! vous allez voir que ce n’est pas forcément facile pour eux non plus….

interview à une maman minimaliste

Mino est une maman de 3 enfants qui a décidé de simplifier sa vie et de passer au minimalisme. Elle raconte son expérience sur son blog mamanminimaliste où elle partage ses conseils et astuces pour simplifier la vie de famille. C’est tout naturellement que j’ai eu envie de lui demander conseils pour nous aider à simplifier la chambre de nos enfants.

Superliposés: Bonjour Mino, merci d’accepter mon invitation à nous raconter ton expérience de vie minimaliste. Peux-tu commencer par nous parler de ton expérience personnelle: comment et quand as- tu décidé de simplifier ta vie? Qu’as-tu fait concrètement pour le faire?

Maman Minimaliste: Bonjour Aurélie, merci de m’avoir proposée cette interview.

En fait, tout ça a commencé pour moi par la lecture d’un livre “L’art de la Simplicité” de Dominique Loreau. Ma soeur l’a acheté par hasard et l’a oublié chez moi. Cela a été un déclic pour moi. Je ne voulais plus avoir à entretenir des objets inutiles. Et depuis cette lecture, j’ai désencombré petit à petit ma maison. Je me suis débarrassée du contenu de ma cave par exemple.

Superliposés:Parlons un peu des chambres de tes enfants: tu as trois enfants de 7 ans ,3 ans et 10 mois. Combien de chambres? Une chacun, chambre partagée? En quoi sont-elles minimalistes?

MM:Les 2 plus grands ont chacun leur chambre, la petite dernière dort dans la nôtre.

La chambre de mon petit gars de 3 ans est une chambre minimaliste, car il n’y a que ce dont il a besoin dans sa chambre (son lit, ses vêtements, et une petite cabane où il a quelques jouets), et un canapé-lit pour nos fréquents invités. La chambre du plus grand est moins minimaliste, car il a eu le temps d’accumuler beaucoup de jouets en 7 ans, et il m’est très difficile de lui faire faire un tri de “son trésor”. Un jour il veut bien, un autre jour, il veut tout garder en souvenir.

Superliposés:Tu me disais en préparant l’interview que les jouets de tes enfants sont justement “ta grande faiblesse dans le minimalisme”. C’est très intéressant! Qu’entends-tu par là exactement? Ils en ont beaucoup ou sont toujours en désordre? As-tu réussi à identifier l’origine du problème?

MM:Les jouets sont ma grande faiblesse dans le minimalisme, car moi-même je n’arrive pas à en limiter le flux entrant ^^ Comme je le disais, la chambre de mon grand n’est pas du tout minimaliste, il a plein de jouets, et quand ils jouent dans cette chambre, le soir, on a plein de jouets partout au sol.

L’origine du problème est vraiment le nombre trop élevé de jouets.

S’il était plus petit, j’aurai pu désencombrer moi-même, mais à son âge, il faut négocier, et ce n’est vraiment pas évident.

Superliposés:Dans quelques jours le père Noël passera gâter nos enfants. Combien chacun des tiens en recevra-t-il? As-tu réussi à leur offrir des cadeaux d’expérience qui ont,entre autre, l’avantage de ne pas encombrer la chambre?

MM:J’ai acheté 3 cadeaux à chacun d’eux. J’aime beaucoup les apprentissages alternatifs, donc ce que j’achète est souvent orienté vers ceux-ci. Je privilégie les cadeaux à valeur éducative et si possible, peu encombrants, les jeux de société et les livres.

Cette année, nous avons demandé à notre grand de mettre quelque chose d’immatériel dans sa liste de souhaits. Il a demandé une journée à la patinoire 

Je suis très contente de ce premier pas pour lui.

Superliposés:Le minimalisme c’est un état d’esprit, un style de vie à 360° qui ne se limite pas à la chambre des enfants. Quels conseils peux-tu donner aux familles qui souhaitent simplifier leurs vies

MM:Le minimalisme est un état d’esprit comme tu dis, et je rajouterai qu’il est personnel. Pour une famille, il faut s’assurer que tous les membres de la famille sont sur la même longueur d’ondes.

Si certains ne sont pas convaincus, il vaut mieux ne pas s’occuper de leurs affaires. Le plus facile est de leur montrer les bienfaits de la vie dans la simplicité par l’exemple.

Je conseille souvent de commencer à désencombrer la maison des choses qui sont vraiment inutiles, en commençant par des domaines faciles comme les vêtements et la salle de bain. Les vêtements troués, tâchés, trop petits, ou qui ne nous correspondent plus peuvent facilement sortir de la maison. Les produits et les médicaments périmés, les magazines obsolètes sont présents dans nos maisons sans rien nous apporter.

En fait, il s’agit, pour chaque objet de la maison, de déterminer s’ils y ont leur place ou non. Le minimalisme est totalement subjectif, chacun a son essentiel, et chacun place son curseur là où il trouve son équilibre.

Aux familles qui veulent s’y mettre, je leur souhaite bon courage, car le voyage peut sembler long, mais les bienfaits qu’on en retire sont inestimables : on a plus de temps et plus d’énergie pour ce qui compte vraiment pour nous.

Merci Mino d’avoir eu la gentillesse de répondre à mes questions. Si cela peut t’aider, et comme tous les parents qui ont du mal à faire le tri de la chambre de leurs enfants, je te renvoie vers ma vidéo le tri et les enfants où j’explique comment faire participer les enfants au tri sans forcément qu’ils soient présents, des  propositions qui t’aideront peut-etre pour la chambre de ton grand. Pour ce qui est de limiter les flux entrants, les conseils proposés par Béa Johnson lors de notre entretien, m’ont  été très utiles. (à découvrir par ici).

Pour retrouver Mino, son blog Maman Minimaliste est là et sa page Facebook ici., le livre “L’art de la simplicité” est disponible sur Amazon ici.

A vous la parole:

Et vous? Définissez vous votre vie et votre intérieur comme minimaliste? Comment y êtes-vous arrivé? Cela a-t-il été difficile de “convertir” vos enfants? Raccontez-nous votre expérience en commentaire ou sur le groupe Facebook du défi.

A demain, pour de nouveau outil pour vous aider à préparer une chambre saine et rangée pour vos enfants.

Salva

Salva

Rendez-vous sur Hellocoton !
Recherche utilisée pour trouver cet article:maman minimaliste

Laisser un commentaire

2 commentaires sur “Interview à une maman minimaliste

    • Aurélie Auteur de l’article

      Oui, c’est beaucoup de boulot! surtout si on ne le fait pas souvent. Mais quel soulagement une fois que c’est fait! n’est-ce pas?
      je suis très heureuse que mon défi t’y ait aidé.