3 astuces et 2 conseils pour une chambre d’enfant dans la philosophie Montessori. 5


 

Dans mon précédent article, je vous présentais les grands principes de la pédagogie Montessori. Plus que le système scolaire ce qui nous intéresse, chez Superliposés, c’est la vie des enfants dans leurs chambres. Alors aujourd’hui, je vous propose  3 astuces (et deux conseils) pour appliquer les grandes lignes de la méthode Montessori à la chambre d’enfant..

Nous l’avons vu la philosophie Montessori peut être résumé ainsi: “ Apprends moi à faire seul”. Ce qui, dans une chambre d’enfant, pourrait se traduire par “Apprends moi à jouer – étudier – dans ma chambre sans toi”. Ne nous leurrons pas cette autonomie viendra petit à petit. Au début P’tit Bout préfèrera jouer dans le salon ou la cuisine près de ses parents, puis il jouera dans sa chambre mais avec Madame Maman ou Monsieur Papa et enfin seulement il appréciera d’y passer du temps tout seul. Ceci dit, en appliquant les bons conseils de Maria Montessori, on peut espérer récupérer son salon  donner envie à P’tit Bout d’aller jouer dans sa chambre  plus rapidement.

Mettre en place le bon environnement.

Pour que l’enfant ait envie de jouer dans sa chambre, il faut qu’il s’y sente bien et qu’elle lui soit adaptée. “Elémentaire” me direz vous, oui, mais pas toujours si facile à mettre en place. Voici donc trois astuces dans la lignée de la méthode Montessori:

N°1:des rangements à sa portée

Pour que P’tit Bout puisse jouer sans devoir appeler Monsieur Papa ou Madame Maman pour l’aider, il doit pouvoir prendre ses jouets (et les remettre) seul . Dans la méthode Montessori, les rangements sont donc installés à sa hauteur et sont suffisamment maniable pour lui. Pour donner une meilleur autonomie et que P’tit Bout sache plus facilement où trouver ses affaires et les ranger,  Monsieur Papa va aussi ajouter  sur chaque boite un dessin illustrant son contenu.

Des paniers de jouets (pas trop remplis pour qu’ils ne soient pas trop lourds) ,des livres à sa hauteur et un tapis tout doux .

rangements à hauteur d'enfant

source: pinterest, aurelie df, les moins petits

n°2:des jeux pour son âge

Madame Maman est contente de voir que P’tit Bout aime sa chambre et qu’il y passe de plus en plus de temps. Et elle voulait être sûre  qu’il ne s’ennuie pas et qu’il ne fasse pas de jeux dangereux pour son âge. Alors elle  a mis à sa disposition les jeux qui lui correspondent. Et pour gagner de la place les autres jeux sont stockés en hauteur.

Les jouets non adaptés sont stockés en haut du placard

le placard montessori

source: pinterest, aurelie df, montessori

N°3:du mobilier qui correspond à sa taille (et sa force)

P’tit Bout annonce: “maman j’vais t’faire un dessin” et part tranquillement dans sa chambre. Intriguée Madame Maman le suit et le regarde faire discrètement: il sort alors son bloc de feuilles et ses crayons (bien rangés à leur place habituelle il a su les trouver facilement) et s’installe sur sa petite chaise face à sa petite table pour dessiner. Et oui le miracle vient de là: dans sa chambre il a son petit bureau où il peut s’installer confortablement comme un grand.

En plus P’tit Bout veut choisir ses vêtements maintenant, il a des idées bien arrêtées en matière de mode! Pas toujours facile d’ouvrir la porte de la grande armoire, surtout quand la poignée est bien trop haute! Alors là aussi tout a été abaissé pour être plus accessible.

Ici on travaille plus dans la longueur qu’en hauteur!

rangements vetements montessori

source: pinterest, aurelie df, montessori

Conseil n°1:Lui donner du temps.

Les enfants ne sont pas toujours aussi efficace que leurs parents. Un peu rêveur, un peu maladroit et surtout débutant, il leur faut plus de temps:

Un jour P’tit Bout a décidé qu’il était bien assez grand pour boutonner lui même son gilet. Il était très content de faire voir ses exploits à sa maman. Sauf que la première fois il s’est mélangé les boutons et a dû recommencer et puis, bien sûr, c’est beaucoup plus long que quand c’est Madame Maman qui le fait. Heureusement, ce jour là on était dimanche et personne n’était pressé donc Madame Maman a attendu tranquillement, en regardant P’tit Bout faire de grands efforts et elle a été très fière de lui. Elle a aussi pensé qu’il faudrait désormais prévoir un peu plus de temps le matin pour s’habiller, pour ne pas être en retard à l’école.

En grandissant P’tit Bout a de plus en plus envie de faire par lui même et ses parents sont très fiers de lui! Pourtant ces débuts sont parfois hésitant, Monsieur Papa et Madame Maman auraient tellement envie de l’aider (voir même de faire à sa place) ça irait plus vite! Et c’est là l’autre point sur lequel la méthode Montessori insiste beaucoup: les adultes doivent stimuler l’enfant et rester en retrait. Il faut respecter leur rythme. C’est l’enfant qui demandera de l’aide si vraiment il n’y arrive pas mais l’adulte ne doit pas l’anticiper. Autant dire que cela ne doit pas être facile à mettre en place pour les enseignants mais c’est carrément plus compliqué à intégrer dans la vie de famille où l’on est souvent trop pressé!

Conseil n°2: Donner l’exemple.

C’est peut être pas vraiment Maria Montessori qui le dit, mais disons que cela va de pair si on souhaite que P’tit Bout gagne en autonomie.

Les meilleurs modèles pour P’tit Bout ce sont Monsieur Papa et Madame Maman! (et ceci est vrai dans un sens comme dans l’autre). Si Monsieur Papa laisse toujours ses chaussures à trainer P’tit Bout aura beaucoup de mal à comprendre pourquoi les siennes doivent être rangées dans le placard. Par contre quand il verra les livres de son papa bien rangés dans la bibliothèque il ira dans sa chambre en faire autant.

Alors adieu au dictons “fais ce que je te dis, pas ce que je fais”!

Et vous? Avez vous aménagé la chambre de vos enfants pour qu’ils puissent y être autonome? Savez vous leur laisser le temps de faire par eux même? Comme toujours vos témoignages m’intéresse alors laissez moi un commentaire ci dessus.

La prochaine fois: le lit bébé Montessori

retrouver mon article sur l’Introduction à la pédagogie Montessori: ici

Rendez-vous sur Hellocoton !
Recherche utilisée pour trouver cet article:chambre montessori 4 ans, chambre montessori principes, comment amenager une chambre pour 2 petites filles selon la methode montessori, conseil deco montessoru, les conseils maria montessori éducation enfant

Laisser un commentaire

5 commentaires sur “3 astuces et 2 conseils pour une chambre d’enfant dans la philosophie Montessori.

    • Aurélie Auteur de l’article

      Merci Élodie! Bienvenue ici, si tu veux être sûre de ne rien louper, je t’invite à t’inscrire à la newsletter en plus tu recevras mon guide « Préparer la chambre pour l’arrivée de bébé » ;) n’hésites pas à me dire ce que tu en auras pensé!

  • rondet

    bonjour, moi j’ai le soucis de mes deux filles 9 et 13 ans dans la même chambre. celle de 13 ans minutieuse et l’autre désordre. Et quand il faut ranger (collectivement) ca se renvoi la balle l’une a l’autre ce qu’il traine part terre. Quoi faire ? Je ne suis pas mes filles, pour voir qui a sorti quoi ? donc pour le rangement tout le monde dans le panier et cela ne plait pas. Quelle est la solution ? pas de chambre supplémentaire pour les séparer ? merci de votre aide

    • Aurélie Auteur de l’article

      Souvent nos enfants ont trop de chose et ont du mal à ranger parce qu’ils ont tout sorti en même temps, et c’est d’autant plus vrai quand il y en a deux dans une même chambre. Alors voici mes conseils: avec vos deux filles commencez par faire un tris dans leurs affaires pour savoir si tout ce qu’elles ont dans leur chambre est vraiment utile. Ensuite installez un dialogue pour voir si elles ont des idées de rangements qui leur donnerait plus envie. Enfin, essayer de mettre en place de bonnes habitudes: on range une activité avant d’en sortir une autre.
      Mais tout ça, bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire!
      Bon courage…